conversation_femmes_web2Les groupes de parole s’adressent à toutes les femmes qui sont ou ont été victimes de violences conjugales : psychologiques, physiques, sexuelles ou économiques.

Ils permettent de poser des mots sur les maux, de se libérer, d’avancer mais aussi de rompre l’isolement et de se rendre compte qu’une autre vie est possible.

Vive la bienveillance, l’écoute, la solidarité… les petits gâteaux, le thé ou le café !

Nos objectifs

* Votre parole sera respectée et entendue.
* Vous serez écoutée, soutenue.
* Briser l’isolement, en parler, poser sa souffrance, se faire du bien.

Pourquoi ?

Ils répondent à la volonté de disposer d’un lieu où les femmes peuvent, en toute confidentialité, déposer leurs maux par les mots, écouter d’autres femmes éprouvant les mêmes souffrances, les mêmes difficultés par rapport à des violences subies récemment ou dans le passé. Ce travail en groupe amène ainsi une dynamique nouvelle dans le processus qui conduit à mettre un terme à la souffrance, de différentes manières.

Les groupes permettent de rompre l’isolement qui s’est installé et de prendre conscience que l’on n’est pas seul à avoir subi les mêmes violences. La rencontre avec d’autres, l’expression et la mise en commun des faits subis, des violences, des humiliations, des émotions, des atteintes conduisent à reconnaître dans l’autre une femme semblable à soi. Ce qu’on pensait inutile pour soi peut apparaître nécessaire quand il s’agit d’une autre et, en l’aidant, chacune s’aide elle-même à retrouver l’estime et confiance en soi.

Les lieux et les horaires

Deux psychologues vous accueillent :

* Tous les vendredis de 10 h à 11 h 30
* Tous les samedis de 12 h 45 à 14 h 15

Au 6, rue Bardinet 75014 Paris
Anonyme et Gratuit – Participation sur inscription

Comment y participer ?

L’intégration des groupes se fait suite à un premier entretien avec une psychologue de l’association. Si cette démarche vous convient, nous vous invitons à nous demander un rendez-vous par email.

Les groupes de parole sont ouverts, c’est-à-dire que les femmes viennent à leur rythme en fonction de leurs besoins et envies. Elles ne s’engagent pas à venir régulièrement, mais seulement à rester l’heure du groupe. Elles peuvent ainsi venir une seule fois, comme très régulièrement la plupart du temps.

Les groupes sont coanimés par une psychologue et une accueillante.

.